Expression

 

 

Cet espace est consacré aux textes, messages et formes d’expressions partagées.
En vous inscrivant à notre newletter sur la page Acceuil, vous serez informés de l’actualité de nos activités: stages en Grece et sessions collectives en live.

Belle reception, avec gratitude.
Barbara

7/08/21
Discerner ne signifie pas rejeter.
Il s’agit plutôt d’ un éclairage de la conscience, d’une voix intérieure qui sait et ressent, au delà des arguments. Une boussole qui ne fuit pas devant les peurs de la personnalité, qui ne se résigne pas aux valeurs qui ne sont pas celles de sa dignité.
Elle écoute et capte en prenant la hauteur nécessaire.
Pour observer, prendre une saine distance face aux schémas aliénant souvent la pensée, programmés de la sorte afin de faire croire à une illusion confortable dit on! ( d’où parfois un retranchement, un repli optant pour l’avis extérieur, souvent à contre coeur !)
La liberté comme la recherche de vérité, est audacieuse, courageuse et avant tout intérieure. Tant de Maitres et Sages nous l’ont montré par leur presences sur cette Terre.
Elle répond à une vision qui embrasse, bien plus large que ce que peut concevoir la perception humaine, souvent binaire et conditionnée par la peur. Donc aisement manipulable.
La personne-alitée a ses blessures, ses craintes, ses peurs et avant tout celle de disparaitre.
En reaction, elle tente de contrôler, de répondre au plus court, de biaiser afin de retrouver ses “pseudo repères “, meme si ceux-ci sont une cage!
Elle limite car elle a appris à le faire. La liberté peut meme lui paraitre insupportable. Elle se defend de tout, et bien souvent meme de l’Amour.
Il est possible de lui proposer un autre jeu, de lui parler un autre langage où elle aura son role aussi: celui de servir et non de controler. D’être le tremplin à Ce qu’elle incarne.
La rassurer et la redéfinir.
Donnant les rênes à la voix intérieure, et s’y rendant disponible.
Cette voix qui ne s’identifie pas aux pensées coriaces, à l’isolement ou à toute matrice limitative.
Celle qui sait que le vide n’existe pas dans l’Univers ou plutôt qu’il est plein!
La rappeler à notre coeur. Lui dire combien nous avons souhaité cette experience et tenter d’y oeuvrer pour le meilleur.
Lui rappeler sa noblesse, ce jeu d’incarnation qu’elle est venue servir en médiateur.
Que de ses conflits nous sortirons grandit.
Que nous avançons sur un échiquier pour se retrouver.
Qu’elle est acceptée avec un amour qui la dépasse.
Que tout fait sens à chaque pas, ici ou ailleurs.
Que rien ne se termine car rien n’a débuté:)
L’éternité nous embrasse: c’est aussi une definition du bonheur, ces petits instants de joie qui perdurent autant qu’on les laissent s’aventurer en soi.
L’Eternité? elle ne se souvient pas y avoir accès, mais elle va se souvenir….
Il manque quelques pieces au puzzle…pas de soucis, progressivement…
La poesie est infinie, le jeu de la vie est sacré.
Une initiation multiple qui se dévoile à petits pas…sinon le vertige serait trop important parfois!
L’illusion de la solitude peut être drôle quand on découvre qu’il n’existe aucune separation.
On peut l’éprouver un instant dans cette sphere de vie , mais de là à dire qu’elle existe!
La vérité nous rattrape aisément 🌷
Nous sommes des Etres Solaires et Cristalins
Du coeur, Barbara

14/02/21

” Si le jour des amoureux tu n’es pas amoureux, peu importe…
De toute façon, même le jour des morts, tu n’es pas mort !”
Ce message lu hier matin m’a touché et m’a fait rire ! Merci à l’auteur!
Puis, quelques mots soufflés sont venus s’ajouter, en partage :

” Etre amoureux de chaque instant de Vie ne déploie t-il pas une ouverture infaillible ?
Se mouvoir dans l’Amour dépendrait-il d’un fait ou d’une circonstance ?
N’est-ce pas l’approche d’un état de fréquence, d’un état de conscience absolument éternel ?
Un embrasement du coeur qui enveloppe les règnes, les êtres et Tout ce qui vit.
Ce baume, cette reconnaissance offerte à toi –même, comme à tout ce qui s’exprime sur chaque sphère de Vie.
Cette force qui enveloppe les temps linéaires confondus et fait se mouvoir la multitude de soleils.
Cette substance qui maintient le mouvement des particules ; le moteur des galaxies.
Cette pulsation en ton cœur qui l’élargit au point d’embrasser l’universel.
Ce mouvement de réconciliations intérieure et extérieur.
Cette profusion d’étincelles émanant de toutes les directions, créations de ponts reliant les différences.
Ce regard large et bienveillant posé sur chaque instant, chaque fleur et Tout ce qui nous entoure.
Cette attention portée à Tout ce qui respire et vibre l’unité.
Et oui, c’est aussi la certitude de ce duo possible de se retrouver pour servir et embellir la Vie et l’Humanité
Bien entendu, cette merveille peut se vivre !
Cependant, n’attends pas l’autre pour t’émerveiller de l’Amour, pour l’instiller dans chaque geste, chaque pensée et chaque rire.
Aimanté(e) par ta certitude, il/elle saura répondre à ta fréquence, à ta couleur, à ta signature.
Il/elle entend déjà ta voix et ressent ta joie répandue dans le flux”

Janvier 2021

” La pertinence de l’audace amène à désobéir à toute forme d’asservissement, pour se souvenir de la force d’Amour, puit de la conscience.
Elle est catalyseur de vie, de dignité et de création. La libération commence alors à chevaucher l’élan.
La passation s’effectue, livrant les rênes à l’ Etre de grandeur, présent en soi.
Le commandement est un acte intérieur qui reconnait et s’incline à la lumière du bonheur.
Il répond à une loi universelle et cosmique; celle de l’Un.
De ton regard porté change ta réalité et la nature du Monde
Comment souhaites-tu t’envisager? Qu’observes-tu qui ne soit Un ? “

 

Aux artisans de la Terre, Enfants cosmiques des étoiles- 2020

Un air de renouveau se fait sentir intensément.
Une vive impression se dégage et prend place au travers des milliers de visages et d’actes sur Terre. L’observation et le ressenti attestent de ce mouvement grandissant qui s’implante dans les couleurs du treillis et impacte chaque fibre du vivant.
La puissance de la vie dévoile ses artisans du présent, ses équipes galactiques au sol, ses enfants cosmiques, ses perles rares en expression ; ses chercheurs de l’authentique au-delà des illusions.

Les « artisans en action » se déploient dans tous domaines et s’accordent graduellement, comme une évidence. Que de bien cela fait-il à nos âmes !
Des vérités se délivrent et les contacts s’approfondissent.
Ils synthétisent les éclairages essentiels ; pour certains représentés par des années de recherche ou simplement de redécouvertes ! De la nature de l’univers à la structure du champs unifié ; de la physique quantique à l’unité de conscience ; du rétablissement du féminin et du masculin sacrés ; du respect de la nature et de tous les règnes confondus. ….autant de thèmes resurgissant et bousculant les courants, les croyances et les limites à débrider.
En peu de mots : la naissance de l’Humanité

 Il est beau et profond d’observer ces êtres innovants prendre leur place, habités par la passion de la recherche et du vrai changement. Il en va du mariage de la science et de l’esprit à la fois. Un remariage inéluctable.
L’amour est là, incessant.
Ces ingénieurs du ciel et de la terre, ces rassembleurs de forces, ces accélérateurs de conscience et ces élévateurs de joie.  Pieds nus dans la Terre et les yeux plein d’étoiles.
Leurs positionnements dissolvent avec grâce tout schéma contenu encore à l’étroit. Un à un les dominos s’écroulent ; une action  différente s’installe. Les œillères se dissolvent comme les programmes. Une autre respiration, le souffle s’amplifie. Certes, la période s’accompagne encore de résistances contraires tentant d’oppresser le mouvement d’ouverture.
Rien de bien nouveau ; seule la force ou le crédit qu’on lui accorde ou non.
Focaliser notre attention radiante et nourrir nos objectifs sont de bien meilleurs alliés. Accepter de grandir et de servir appelle naturellement le désir profond de réanimer nos force innées.
Le courage libre, teinté le plus souvent d’humilité, ne réside t-il pas en cela?
Laisser l’horizon nous embarquer différemment, nos perceptions nous guider et nos repères se modifier pour entrer dans la grande Vie.
Devenir généreux avec soi et l’autre par résonnance, immédiatement.
Abandonner nos opinions qui s’accrochent souvent au « j’ai raison ou je sais ou j’ai peur que … ».
Laisser cette vague nous emporter sur les rivages d’une re-connaissance qui atomise la plupart des « prisons internes » incrustées.
S’accorder enfin le vertige de l’immensité, claire et prometteuse.

Embrasser cette Conscience qui est nôtre, avec gratitude, sourire et confiance illimitée.
Peurs, rétrécissements ou toutes fixités pourraient-elles résister à cette prise d’altitude, à cette libération reconnue au dedans ? Un rire bienveillant y répond instantanément ! Il déshabille l’inquiétude et impulse le vivant, l’avancée.
Au levé, chaque matin, n’est-il pas naturel de saluer le soleil et notre équipe en s’ajustant et se souriant ? En marche, dans cette sortie de l’illusion, de l’isolement. Un ” je ” bien intégré prêt à sauter dans le Nous avec joie, force et relâchement.
Devenons certains du soutien, de notre coopération et de la synchronicité engagés. Positionnés dans le coeur (et s’amusant à y revenir quand on le quitte par inadvertance;)
Ce nouvel ancrage s’accorde fermement aux fréquences de la planète Terre ; il est le seul approprié.
Qu’allons-nous mettre en place aujourd’hui, à quels jeux allons-nous oeuvrer? Quels nouveaux programmes allons nous recontacter, reconnecter ou installer? Et parfois même, allons-nous simplement nous asseoir un instant pour laisser couler l’amour délibérément au travers de nous et au delà.
Sentir nos éclats rayonner gentiment et déterminés.

 De précieuses valeurs sont là, en cours d’expression. Nouvelles, bien vibrantes au creux de nous, amplifiées par des milliers de “soi” multidimensionnels, prêts à œuvrer, à sculpter le mouvement. Nos ponts se renforcent ; nos compétences se multiplient.
Nos “ombrages” se clarifient, s’apaisent, se libèrent.
Toujours en équipe, accepter de se réinsérer et de se réintégrer, car elle est la seule “donne” qui permette de s’inclure, de (s)’aimer mieux et de grandir.
Une Co création respirante et de plus en plus consciente. L’Esprit directeur donne le “tempo”, les couleurs, les codes et les géométries.

La vie nous sourit dans cette vérité où seul l’Amour sait se mouvoir. Nos yeux le redécouvrent partout, à chaque battement de cil.
Rien d’autre n’existe véritablement. Se percevoir comme une conscience dans le jeu d’une personnalité. Peu à peu, celle-ci s’ouvre à son immensité, en gratitude.
A l’écoute de l’intégrité.
Une fleur étoilée en partage de souches. Tant d’entre elles nous sont communes !

Barbara pour Temple d’Alliances-

 

Restons en contact sur les réseaux sociaux